Régimes enregistrés

Afin de s’assurer une retraite à l’abri des soucis financiers, il ne faut pas uniquement se fier sur les régimes de pension ou de rentes de l’État. Il est donc important de prévoir et, pour ce faire, Trust Eterna vous proposera ses REER, FERR, CRI, FRV, CELI ainsi que d’autres régimes de retraite pour entreprises. Également, on vous renseignera sur les avantages fiscaux relatifs aux différents régimes de report d’impôt et sur les placements à privilégier au sein de ces régimes.

REER

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un plan d’épargne individuel qui permet d’économiser, et ce, à l’abri de l’impôt. Les revenus accumulés dans le REER ne sont imposés que lorsque les fonds sont retirés, ce qui se produit normalement à la retraite. De plus, les cotisations versées au REER sont déductibles du revenu dans les limites permises. Le REER permet donc d’accumuler des sommes d’argent sans payer d’impôt tant qu’aucun montant n’est retiré de ce régime. Lorsqu’une somme est retirée, elle doit être entièrement incluse dans le calcul du revenu de l’année d’encaissement. Les règles s’appliquant aux REER permettent aussi de retirer de l’argent soit pour faciliter l’acquisition d’une propriété avec le régime d’accession à la propriété, plus communément appelé RAP, ou soit par le régime d’encouragement à l’éducation permanente, aussi appelé REEP, qui vise le retour aux études. Il est possible de cotiser à votre REER jusqu’au 31 décembre de votre 71e anniversaire.

FERR

Le fonds enregistré de revenu de retraite (FEER) est le prolongement du régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ce régime permet de retirer un revenu une fois retraité. Les montants retirés sont imposés et s’ajoutent au revenu imposable de l’année. Tout comme le REER, le FERR permet d’accumuler des revenus à l’abri de l’impôt. Par contre, il n’est pas permis de cotiser à un FERR. De plus, l’Agence du revenu du Canada exige un retrait annuel minimum qui correspond à un montant calculé en fonction de l’âge du détenteur ou de son conjoint et de la valeur au marché des actifs détenus dans le FERR au 31 décembre de l’année précédente. Par ailleurs, il reste en tout temps possible de demander le retrait de montants additionnels ou du montant total de ce fonds.

CRI

Le compte de retraite immobilisé (CRI) est un produit d’épargne tout comme le REER. Ce qui explique la différence entre un REER et un CRI c’est sa provenance. En effet, ce régime provient initialement d’un régime complémentaire de retraite, tel qu’un fonds de pension. Il n’est pas permis de retirer des fonds d’un CRI puisque cet argent est immobilisé pour procurer un revenu de retraite. Pour ce faire, vous devez transférer l’argent du CRI dans un fonds de revenu viager (FRV) ou acquérir une rente viagère. À la fin de l’année de votre 71e anniversaire, le CRI doit être converti en un FRV ou une rente viagère.

FRV

Le fonds de revenu viager (FRV) est un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) provenant de la conversion d’un compte de retraite immobilisé (CRI). Le retrait minimal annuel est le même que celui du FERR. Le FRV doit procurer un revenu la vie durant. Son détenteur doit donc respecter le montant maximal de retrait permis par année.

CELI

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est entré en vigueur en 2009. Il permet d’accumuler des sommes à l’abri de l’impôt et la cotisation annuelle maximum est présentement de 5 500 $. Par contre, les cotisations versées dans ce compte ne sont pas déductibles du calcul des revenus pour fins d’impôt. Par ailleurs, tous les revenus accumulés dans le CELI ne sont pas imposables et peuvent être retirés libres d’impôt. Dans un compte d’épargne libre d’impôt, il est possible de reporter les droits de cotisation inutilisés indéfiniment aux années futures. Pour ouvrir un compte d’épargne libre d’impôt, il faut avoir 18 ans ou plus.

Planification successorale

Les spécialistes en planification financière d’Eterna analyseront votre situation patrimoniale globale pour avoir une meilleure vision d’ensemble. Ils vous proposeront un plan d’action cohérent afin d’optimiser votre situation financière, juridique et fiscale et ils détermineront les stratégies nécessaires afin d’atteindre les objectifs fixés et de réduire les factures fiscales de façon importante.

De plus, nos spécialistes vous renseigneront sur les avantages à mettre en place des fiducies entre vifs ou testamentaires. Dans ce processus, toutes les étapes de vie d’un patrimoine et de son propriétaire sont prises en compte : constitution et préservation du patrimoine, achat et vente d’un bien immobilier, changement de lieu de domicile, mariage et séparation, cessation d’activités, départ à la retraite ou encore planification de la succession. Nous vous accompagnerons et conseillerons dans toutes ces phases importantes de votre vie.

Fiducie entre vifs et testamentaire

C’est le désir de mettre sur pied un mode de transmission contrôlé du patrimoine qui motive généralement l’établissement de fiducies. En plus d’être avantageuses de différentes façons, les fiducies entre vifs et testamentaires protègent les personnes en faveur desquelles elles sont établies, telles que le conjoint, les enfants ou les petits-enfants et elles favorisent une transmission ordonnée du patrimoine. Également, des considérations fiscales qui découlent de l’utilisation judicieuse d’une fiducie justifient parfois la création de ce type de produit. L’expérience des gestionnaires d’Eterna dans l’administration de fiducies feront en sorte qu’ils seront en mesure de vous conseiller adéquatement.

Règlement de succession

La complexité croissante de la liquidation d’une succession exige souvent des connaissances particulières dans les domaines du droit, de la comptabilité, du placement et de la fiscalité. Notre équipe possède cette expertise et elle verra à assurer la pérennité de vos volontés de façon juste et équitable, sans être influencée par des pressions familiales ou d’affaires inopportunes en pareilles circonstances.

Mandat en cas d’inaptitude et curatelle aux biens

Une personne peut devenir incapable d’administrer ses biens pendant une période plus ou moins prolongée en raison d’une maladie ou d’un simple accident. Qu’il s’agisse de vous ou d’un de vos proches, il est prudent de prévoir une telle éventualité alors que nous sommes pleinement capables d’exercer nos droits. Voilà la raison d’être d’un mandat en cas d’inaptitude. De plus, si un de vos proches devenait inapte de façon permanente et dans l’incapacité d’administrer ses biens, et ce, sans avoir signé un mandat en prévision de ce type de situation, Trust Eterna, forte de son expérience en pareilles circonstances, saura agir comme mandataire aux biens de la personne en besoin.

Administration et garde de valeurs

Trust Eterna offre des services de garde de valeurs en y assurant l’administration. Elle sous-traite la garde proprement dite à une grande banque canadienne.